Facebook : champ de bataille de réputations

Dans un article du 30 mars, publié sur Read Write Web France, Fabrice Epelboin décrit de manière extrêmement détaillée les enjeux qui se jouent sur Facebook pour les entreprises et multinationales habituée à d’autres champs de bataille médiatiques.

Il prend pour exemple la campagne orchestrée par Greenpeace (référence à KitKat, version… Killer) contre la multinationale basée en Suisse et surtout fait état de la réaction complètement inadéquate de Nestlé face à cette campagne dans le réseaux sociaux. Il apparaît en effet que les communicateurs du géant alimentaires n’aient pas pris la mesure de ce qui se joue dans ces nouveaux médias et des effets désastreux qu’une mauvaise « contre-attaque » peut avoir sur leur image.

A lire absolument !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :