Web 2.0 et géographie

Jérémie Valentin propose une analyse très pertinente des impacts du web 2.0 sur la géographie faite par les géographes.

Outre l’analyse du spécialiste universitaire sur les changements de perspectives induits par ces nouveaux outils, je trouve intéressant l’analyse qui est faite de la prise en main d’interface comme Google Maps par des « amateurs » pour réinventer la géographie et la cartographie. Les exemples sont en tout cas très parlant à ce propos.

De manière générale, on peut d’ailleurs considérer que cette tendance affecte plusieurs domaines dans lequel des spécialistes ne souffraient d’aucune concurrence. Pensez à la photo, le graphisme, le journalisme d’actualité ou d’opinion… autant de domaines dont le contrôle n’est plus celui des spécialistes formés en tant que tel. Il ne s’agit évidemment pas de juger de la qualité ou la différence de qualité plutôt entre ces différentes formes de production de contenu mais de constater encore et encore cette tendance du contenu généré par des utilisateurs « non-spécialistes » avec ce que cela implique en terme de concurrence à moindre coût (gratuit?) pour les spécialistes…

1 Response so far »

  1. 1

    Loran Bart said,

    Poursuivre le lien géographique (avec les internautes et la littérature), cela peut vous intéresser dans le cadre 2.0 : http://www.leslignesdumonde.wordpress.fr


Comment RSS · TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :